Dispositifs de mise à la masse

Les bras « Hollex » de mise à la masse

Bien qu’on y porte souvent trop peu attention, la complexité d’une ligne d’arbre lubrifiée à l’eau implique un phénomène d’électrolyse où de nombreux courants, dus aux différences de potentiel, circulent quelle que soit la matière de la coque.
Ceux-ci sont responsables d’une détérioration (érosion) des éléments environnants mais aussi d’un risque d’interférences subies par les appareils électriques du bord, et ce, malgré un nombre suffisant d’anodes installées.

ALPHAVER incite donc tous les possesseurs de ligne d’arbre à utiliser un dispositif de mise à la masse. Celui-ci est peu coûteux, très simple à poser et a un poids et un encombrement négligeables.
Ceci ne remplace pas les anodes mais permet de canaliser les courants et d’optimiser la durée de vie et les conditions de fonctionnement des hélices, lignes d’arbre et indirectement des appareils électriques.

 

mise-a-la-masse